Les 5 conseils clés de la croissance d’une startup

Il peut être passionnant de créer sa propre entreprise. Mais comme beaucoup d’autres qui ont créé leur propre business, on se rend vite compte à quel point il peut être décourageant de faire de l’entreprise un succès, ou même simplement de la maintenir en activité et d’en vivre. Pour vous aider, voici quelques conseils de premier ordre en matière de marketing et de growth hacking pour vous aider à faire croître votre Strat up.

1. Restez concentré sur votre idée

Avant qu’une start-up ne démarre réellement, les entrepreneurs travaillent avec intensité et détermination. Ils construisent le business model, rédigent le plan marketing et vendent leur idée aux investisseurs.  Une fois que la start-up est définitivement lancée et qu’elle peut se développer, veillez à ne pas aller dans mille directions différentes. Il est facile de perdre son objectif et d’essayer beaucoup de choses. Restez concentré et travaillez le business plan que vous avez vendu aux investisseurs.

2 . Prévoir les éventualités et les risques

La voie du succès est rarement une ligne droite ou une route sans encombre. Votre business plan et votre vision doit prendre en compte l’imprévu et les éléments déclencheurs qui vous inciteront à consolider les domaines qui en on besoin, à réduire les dépenses, à développer le marketing.

Sans plan d’urgence et sans réflexion sur les scénarios possibles, en cas de problème, vous risquez de ne pas avoir assez de temps pour trouver une solution à la volée.

3. Ne pas oublier le marketing, donner envie !

Vous savez que vous avez besoin d’argent pour l’équipement, l’inventaire, le personnel et une longue liste d’autres articles, mais si vous ne mettez pas délibérément de l’argent de côté pour commercialiser votre produit ou service, vous risquez de la construire et de ne pas recevoir de visiteurs car personne ne connaît votre entreprise !

Il est possible de prévoir certains des coûts en marketing :

  • Un site web attrayant qui produit des conversions (ventes, réservations, inscriptions, soumission de formulaires pour la génération de prospects, etc.
  • Un événement de relations publiques, par exemple pour faire goûter vos produits ou services à des célébrités locales, ou pour assister à votre lancement
  • Vidéos qui expliquent vos produits/services, comprennent des témoignages, etc.
  • Travailler votre référencement naturel, et payant. (SEO, SEA)
  • Faire de la pub sur les réseaux sociaux.
  • Des partenariat avec des influenceurs etc …

Plus l’intérêt que vous pouvez susciter pour votre entreprise avant son lancement est important, plus vite vous pourrez passer du lancement aux bénéfices suffisants pour soutenir et développer votre startup.

4. Ne vous lancez pas seul, demandez conseil !

De nombreux entrepreneurs sont indépendants par nature. Ils ont eu des rêves et des idées qu’ils ont dû poursuivre seuls, ils ont dû écrire leurs propres histoire, construire leurs propres sites web, concevoir leurs propres cartes de visite. Ils ont l’habitude de faire cavalier seul.

Avant de lancer votre entreprise, faites-vous accompagner par un mentor ayant une expérience des affaires, des start up, qui pourra vous donner de bons conseils et vous aider à raccourcir la courbe d’apprentissage lorsqu’il s’agit de tâches commerciales comme la comptabilité, les impôts, le marketing, les ressources humaines, etc. Moins vous aurez de temps à consacrer aux tâches administratives et à un travail chargé, plus vous devrez vous concentrer sur des activités qui feront croître votre start-up plus rapidement.

5. Si vous ne pouvez pas le mesurer, vous ne pourrez pas le gérer.

Aucune startup ne peut trouver un business model durable sans s’arrêter de temps en temps pour obtenir des indications, et ces indications découlent de l’examen des bons paramètres.

Cela semble un peu stressant, n’est-ce pas ? Cela s’avère tout à fait utile. Mesurer les performances est primordiale. Vous serez obligé de vous confronter à des vérités parfois dérangeantes et de toujours chercher des moyens d’améliorer les résultats.

Il est très important de définir vos indicateurs de croissance et de les mesurer en permanence. Pour cela vous devez mettre en place des KPI. Vous suivrez et examinerez toujours plusieurs chiffres, mais choisissez un ensemble minimum d’indicateurs de performance clés (KPI), que vous suivrez et communiquerez chaque jour. Capturez tout, mais concentrez-vous sur ce qui est important.

Un KPI peut être : un nombre de connexion, un nombre de vente, un nombre de paniers abandonnés, un nombre d’installation d’application etc ….

Charles BRUNET

Mastere 2 Expert en Stratégie Digitale - Freelance Studio Triptyk